Note d'information relative à :

L'organisation de la fête de l'Aïd (département 77)
------------------------------

Message H5N1

Vous voudrez bien un point actualisé sur la situation sanitaire en matière d’influenza aviaire sur le site de la plateforme E.S.A. : http://www.plateforme-esa.fr/
------------------------------

Annonces



EARL de Rouilly le Bas à Gérard (77)
Vente reproducteur charolais :
mâles reproducteurs, femelles de l’année, taureaux de 20 mois.
Contact : de RIEUX Sophie 06.75.68.85.14
------------------------------
EARL de l'Echelle (77)
Vente reproducteur charolais :
mâles reproducteurs et vaches pleines.
Contact : de RIEUX Henri 06.88.59.35.67
------------------------------
Elevage bio Bovins viande
Seine et Marne (77)
Cherche Chef d'exploitation
Poste: CDI
Expérience souhaité
Contact : 06 19 80 67 86
------------------------------
Elevage Bovins lait
Seine et Marne (77)
URGENT Cherche vacher
Poste: temps plein, CDI
Expérience obligatoire
Contact : 06 82 37 30 88
.....................................................

Note d'information relative à :

Aides bovins allaitants - Aides bovins lait - Aides veaux sous la mère et aux veaux Bio
.....................................................

Bienvenue sur le site de la Maison de l'Elevage de l'Île-de-France...


Festival "des brebis et de la laine",
10 et 11 septembre 2016 à Bray-sur-Seine.

Cette manifestation (organisée en partenariat avec la municipalité de Bray-sur-Seine et la réserve naturelle de la Bassée) a pour objectif de faire connaître l'intérêt écologique du pâturage et l'utilisation de la laine sous toutes ses formes !
Un programme très complet pendant deux jours ! : Traversée de la ville par les brebis, démonstration de chiens de troupeau et de tonte, ateliers laine pour adultes et enfants, filage...table ronde et visite dans la réserve naturelle de la Bassée, projection de film.... http://www.festivalbrebislaine.fr/

Message F.C.O

Vous trouverez ci dessous le Communiqué de Presse de G.D.S. France
en collaboration avec nos partenaires sur la vaccination F.C.O.


Zonage en date du 20/05/2016.

Vous voudrez bien trouver ci-dessous le message envoyé ce matin par Didier GUERIAUX, Sous-Directeur à la Santé et à la Protection Animale, concernant l’évolution sanitaire de la F.C.O. et la vaccination.

A ce jour, le nombre de foyers confirmés est de 237.

Cette semaine, il y a eu 9 nouveaux cas de F.C.O. B.T.V.8 en France continentale :
· 1 dans le Doubs (25)
· 1 en Haute-Vienne (87)
· 2 dans le Puy de Dôme (63)
· 2 dans la Nièvre (58)
· 1 en Haute-Saône (70)
· 1 dans le Cher (18)
· 1 en Haute- Marne (52)

Les départements du Doubs, de la Haute-Saône et de la Haute-Marne connaissent des foyers pour la première fois et ce qui induit une modification de la Z.R. (voir carte jointe). Un arrêté a été publié ce jour pour prendre en compte cette évolution.

La liste des Z.S.I. a aussi été modifiée témoignant la reprise d'activité vectorielle dans certains départements.

La liste des communes pour le site internet, la commission et la plateforme seront envoyés dans la journée.

Le C.N.O.P.S.A.V. F.C.O. s'est tenu mercredi dernier et a validé le principe de déploiement des doses de vaccin B.T.V.8 disponibles vers les nouveaux départements en Z.R. ainsi que vers les cheptels ovins et bovins recensés par G.D.S. France.



Mouvements à l'intérieur de la zone règlementée :
Les ruminants domestiques peuvent circuler librement au sein de la ZR. Le rassemblement de ces animaux est autorisé en ZR.

Conditions de sortie d'Île-de-France vers la zone indemne :
Les ruminants domestiques peuvent circuler librement au sein de la ZR. Le rassemblement de ces animaux est autorisé en ZR.
Les animaux ne peuvent aller de ZR vers ZI que dans le respect de l’une des quatre conditions suivantes :
1) ils ont été valablement vaccinés (le délai pour autoriser la sortie est de 10 jours après la seconde injection) Pour les ovins il convient de se référer strictement aux préconisations du fabricant ;
OU
2) préalablement à leur sortie de zone réglementée, ils ont été détenus durant la période saisonnièrement indemne de vecteurs de leur zone de provenance, pendant au moins 14 jours ET ils ont subi un dépistage PCR, au moins 14 jours après le début cette période, dont le résultat s’est avéré négatif au plus tôt 7 jours avant la date du mouvement ;
OU
3) préalablement à leur sortie de zone réglementée, ils ont été détenus durant la période saisonnièrement indemne de vecteurs de leur zone de provenance, pendant au moins 28 jours, ET, ils ont subi un test sérologique dirigé contre tous les sérotypes de la FCO, au moins 28 jours après le début cette période, dont le résultat s’est avéré négatif au plus tôt 7 jours avant la date du mouvement.
OU
4) Au départ de ZR : préalablement au mouvement, 14 jours de protection contre les vecteurs (désinsectisation) et dépistage PCR avec résultat négatif,au plus tôt 7 jours avant la date du mouvement, à la charge du détenteur
ET
- A l'arrivée en ZI : désinsectisation immédiate à l'arrivée + confinement selon les dispositions de l'annexe I pendant 14 jours puis dépistage PCR avec résultat négatif, à la charge du détenteur.
Dans tous les cas, les moyens de transport doivent être désinsectisés avant la sortie de ZR.
Les mouvements de ZR vers ZI sont égalements possibles sous respect des conditions dérogatoires décrites ci-après.
Après accord de la DDecPP, les 3 dernières dispositions peuvent s'appliquer également aux animaux d'espèces pour laquelles il n'y a pas de vaccin ayant un AMM.

Dérogation pour les jeunes animaux de moins de 70 jours (exemple veaux laitiers)
Par dérogation, les jeunes animaux (veaux, agneaux et chevreaux) de moins de 70 jours destinés à l’engraissement qui ne peuvent être engraissés au sein de leur zone peuvent être autorisés à quitter la ZR versla ZI sous réserve des conditions suivantes :
• l’ensemble des animaux du troupeau ne présentent pas de signes cliniques le jour du départ ET,
• les animaux et les moyens de transport sont désinsectisés ET,
• les animaux sont destinés uniquement à l’abattage sur le territoire national après une périoded’engraissement en bâtiments fermés et protégés contre les vecteurs ET,
• le bâtiment de destination a été désinsectisé avant l’arrivée des animaux.

Les conditions de confinement de ces jeunes animaux sont détaillées en annexe 1 (cf. modèle d'attestation annexe 4).
Le rassemblement de ces animaux est autorisé uniquement en ZR. Le transport doit être sans arrêt au sein de la ZI depuis la sortie de ZR jusqu'au site d'engraissement.

REGLES POUR L’EXPORT VERS L’ITALIE :
1. Animaux de plus de 90 jours :
Animaux vaccinés contre le serotype 8 l’animal est considéré vaccine s’il s’est ecoulé au moins 10 jours à partir de la seconde injection du vaccin.
2. Pour les animaux de moins de 90 jours, plusieurs protocoles existent prendre au contact auprès du GRDS ou de votre DDPP, de même que pour les conditions d’export vers d’autres pays.

Mise en place d’une surveillance entomologique sur le territoire continental.
-->mise en place début novembre

La mise en place d’une surveillance des vecteurs devrait permettre de déterminer une période d’inactivité vectorielle dite "saisonnièrement indemne", permettant de bénéficier de dérogations à l’interdiction de sortie des zones réglementées, telles que définies dans l’Instruction technique DGAL/SDSPA/2015-883 :
- soit période d’inactivité vectorielle déclarée depuis 14j au moins avec PCR nég ;
- soit période d’inactivité vectorielle déclarée depuis 28j au moins avec sérologie nég.
Le relevé des 49 pièges posés commencera le 16 novembre.

Pour plus d’information :
Site Internet du Ministère de l’Agriculture, de l’agroalimentaire et de la Forêt :
http://agriculture.gouv.fr/alimentation/sante-protection-des-animaux
Site FCO-Info :
http://www.fcoinfo.fr/
Site de la Plateforme ESA :
http://plateforme-esa.fr/
Site de la Maison de l’Elevage de l’Ile de France :
http://www.elevageidf.fr/

La FCO rappel :
La fièvre catarrhale ovine (FCO) encore appelée « Bluetongue » (maladie de la langue bleue) est une maladie infectieuse d’origine virale affectant toutes les espèces de ruminants (ovins, bovins, caprins, ruminants sauvages). Elle présente la particularité d’être transmise par des insectes piqueurs hématophages, du genre Culicoïdes : moucherons vecteurs du virus de la fièvre catarrhale ovine.
La France est actuellement touchée par le sérotype 8 du virus. Les symptômes sont variables d’un animal à l’autre et d’une espèce à l’autre. Classiquement, seul le mouton exprime la maladie après infection.

Les principaux symptômes sont :
- Abattement, dépression, diminution de la production laitière, chute de l’appétit, anorexie, prostration, incapacité à se lever, perte de poids, respiration bruyante, hyperthermie.
- Raideur des membres, boiterie, œdèmes.
- Congestion du mufle, érosions/ulcères/croûtes sur le mufle ou muqueuse nasale, congestion/érosions/ulcères de la muqueuse buccale, œdème/cyanose de la langue, jetage nasal, hypersalivation, œdème de la face, conjonctivite, larmoiement.
- Congestion trayons, mamelle, érosions/ulcères/croûtes trayons, mamelle, vulve.
Cependant, quelle que soit l’espèce, l’un des impacts zootechniques majeurs de la FCO s’exprime au travers d’une perte de performance de la reproduction. La FCO augmente, d’une part, le risque d’infertilité chez le mâle et, d’autre part, perturbe la gestation (mortalité embryonnaire ou fœtale). La lutte contre cette maladie nécessite la plus grande vigilance.
Si vous constatez des symptômes, ou en cas de doute, contactez d’urgence votre vétérinaire.

...à suivre sur fcoinfo.fr

© 2012 Maison de l’Élevage de l'Ile-de-France | Mentions légales | Nos partenaires